Créé en 1997, le Parc naturel régional du Verdon réunit 46 communes, les départements du Var et des Alpes de Haute Provence ainsi que la Région autour d’un projet de territoire qui a 5 objectifs : la protection et la gestion du patrimoine naturel et culturel ; l'aménagement du territoire ; le développement économique et social ; l'accueil, l'éducation et l'information; l'expérimentation.

 

Mourre de Chanier

Livre ouvert sur la géologie, la faune, la flore et l’histoire de l’homme, le territoire du Parc offre une grande variété de paysages et de milieux. Avec un tiers de la flore française, la richesse floristique est unique. L’Outarde Canepetière, le Vautour, le Lézard Ocellé (le plus gros d’Europe) et 22 espèces de chauve-souris sur 32 répertoriées en France sont un exemple de la diversité animale présente.

Parc naturel régional du Verdon

La rivière du Verdon, avec ses 165 km et une capacité de stockage de 434 millions de m3, constitue le château d’eau de la Provence, avec la Durance. Elle alimente en eau potable de qualité les grandes villes de la région.

Le projet collectif et de développement durable que constitue le Parc naturel régional du Verdon dessine l’empreinte que l’homme d’aujourd’hui veut laisser. En effet, un Parc naturel régional est un territoire dont les habitants se donnent un projet. Face aux grands enjeux que sont la préservation du patrimoine naturel, la gestion de l’eau, la fréquentation touristique, le maintien des activités agricoles et de l’emploi, la pression foncière, l’accueil des nouveaux habitants, l’organisation du territoire et de l’habitat, la charte du Parc naturel régional du Verdon sert de règle du jeu. Elle définit de quelle façon, les habitants et les visiteurs vont vivre en bonne intelligence avec un territoire dont les richesses exceptionnelles leurs sont confiées.

Pour plus d’informations, consultez le site internet du Parc du Verdon ou venez chercher l’information au Relais du Parc à Castellane.

JSN Megazine template designed by JoomlaShine.com